Le peuple Himba

SONY DSC
Vous connaissez le peuple Himba ? Ces africains qui ne s’habillent presque pas ou encore vêtus d’accoutrements étranges, diraient certains. Pourtant, ceux qui ont eu la chance de les connaître de plus près savent que c’est l’un des peuples les plus accueillants et les plus chaleureux d’Afrique.

Un peuple qui a su perpétuer ses traditions ancestrales

Traité de mendiants, victime de moqueries et de critiques, le peule Himba s’est construit à la base dans l’humilité. Installés depuis les premières générations dans le désert du Kaokaland, en Namibie, les Himbas ont été contraints de s’adapter à des conditions de vie extrêmement pénibles, caractérisées par un environnement hostile et capricieux. Les Himbas, originaires du Nil d’Egypte, sont des personnes autonomes et pacifiques, qui ont su entretenir et conserver leurs traditions ancestrales. Ayant vécu dans un contexte de conflit permanent, ce peuple rouge est devenu quasi-autarcique et isolé, ce qui l’a préservé de la modernisation.

Les femmes Himbas

En journée, les hommes vont rechercher du pâturage pour les troupeaux de chèvres et le bétail. Vous aurez donc plus de chances de rencontrer les femmes Himbas, qui restent aux villages avec les jeunes enfants, si vous passez par ce côté de la Namibie. Réputées pour être des femmes d’une grande beauté, les femmes Himbas sont caractérisées par leur peau cuivrée. Elles s’enduisent la peau et les cheveux d’un mélange de graisse d’animale et de poudre d’hématite rouge, dans un but purement esthétique, mais également pour se protéger la peau contre le soleil. Elles sont également parées de bijoux et de bracelets de cheville pour conserver leur pudeur, notamment pour les jeunes femmes.

Le troupeau

Le bétail représente le statut social des Himbas. Ces derniers sont classés d’un côté en Ovahona, qui sont les riches propriétaires de bétail et les Ovasyona, avec des troupeaux plus modestes. Une personne qui n’est pas en possession de bétail est appelée Motjimba. Le bétail est également une valeur commerciale dans la société Himba, qui s’en sert notamment comme monnaie d’échange. Le bétail sert en outre de lien spirituel avec le divin et sera utilisé lors des enterrements.

Leave a Comment