La culture populaire Hongroise

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Riche d’un patrimoine culturel fièrement préservé au fil des années, la Hongrie reste aujourd’hui une
destination de choix en Europe Centrale pour ses traditions folkloriques. Ces dernières ne sont pas
seulement conservées dans les musées hongrois, mais sont encore ancrées dans la culture de la population locale.

Le village préservé d’Hollókö

La culture riche de la Hongrie a été bien entretenue par la communauté locale, à travers les nombreux
villages répartis dans cette cité. Le fameux village Hollókö fait certainement partie des plus préservés
d’entre eux. Inscrit au patrimoine mondial, ce n’est pas tout simplement un musée à ciel ouvert, comme
on en retrouve souvent en Hongrie. Situé au nord-est de la Hongrie, à 100 km de Budapest, c’est en fait un endroit où les habitants d’origine Slovaque mènent un train de vie paisible, fièrement appuyé sur les
traditions locales. Les maisons paysannes traditionnelles, le château du 13ème siècle qui surplombe le
village, l’église surmontée en bois autant que les trois musées présents sur place vous feront découvrir
ce qu’était la Hongrie profonde et rurale à une époque pas si lointaine.

Mariage en Hongrie

Si vous passez à Hollókö, ou dans un autre village traditionnel Hongrois, il ne faut surtout pas rater
l’occasion d’assister à un mariage. Hormis les fêtes de Pâques, c’est en effet l’occasion idéale pour
découvrir les cultures folkloriques de cette cité. Ces dernières se caractérisent par les chorégraphies spéciales de la jeune mariée, encouragée par ses convives. Selon les croyances locales, la danse de la mariée est en effet censée assurer la stabilité du couple, notamment sur le plan financier. Les invités payent donc pour encourager la jeune mariée dans ses pas déchaînés. S’ensuit l’étape où les hôtes
cassent des verres pour faire fuir les mauvais fantômes et les jeunes mariées sont dans l’obligation de
nettoyer les dégâts pour apporter leur contribution. Mais un mariage Hongrois, c’est également
l’événement où on s’abreuve le plus de palinkà : l’eau de vie traditionnelle Hongroise.

Leave a Comment