Diwali : le festival des lumières

En Inde, la Diwali (ou Deepavali) est considérée comme une fête nationale. Elle marque les cultures et traditions indiennes, et est célébrée depuis des générations. Au cours de celle-ci, des fêtes immenses et des célébrations gigantesques sont organisées. Mais à part cela, les différentes religions, coutumes et autres traditions constituent la grande partie du patrimoine culturel indien.

Diwali : comment est-elle célébrée ?

De nombreuses petites lumières sont allumées pour vénérer Lakhshmî, le dieu de l’abondance, de la richesse et de la beauté. Une succession de lampes sont également installées pour montrer le chemin du retour à Rama après plusieurs années d’exil. Celui-ci est le héros légendaire du Râmâyana, l’une des célèbres aventures indiennes. Diwali est fêtée par toutes les catégories de la société indienne, et elle est devenue actuellement une occasion pour les citoyens d’entretenir leurs sentiments nationaux.

La légende de la Diwali

La plus célèbre des légendes est celle de la princesse qui avait été désavouée par son père, parce qu’elle reproche sa destinée royale. Le roi donna alors sa fille en mariage à un pauvre Brahmane. Un jour, celui-ci ramena un serpent mort à la maison, mais sa femme le jeta dans la cour de la maison.
Le roi se baignait aux alentours, et avaient laissé ses affaires sur le bord de la rivière. Un aigle passa et prit le collier royal, mais en passant au-dessus de la maison du Brahmane, il abandonna le collier et prit le serpent. La princesse envoya son mari rendre le collier au roi, mais elle lui demanda de lui poser une condition : « tout le royaume devrait éteindre les lumières durant la Diwali, sauf leur petite cabane.
Cette cabane du Brahmane et de la princesse était alors la seule maison illuminée, et donc la seule à recevoir les bénédictions de la déesse « Lakhshmî ». Cela apportait alors de la prospérité dans la vie de la princesse et de son mari, contrairement à celle du roi qui devrait payer pour son mauvais comportement.

Leave a Comment